Tinée / Tête De Vinaigre (Traversée Sud → Nord)

samedi 18 janvier 2020
richard

Topo

- Altitude maximale : 2394m

- Dénivelé total : 894m

- Difficulté ski : 2.3 ; Passage à 35°

- Itinéraire : Saint Dalmas le Selvage (1500m) → Ravin de la Combe → Croupe de Rochepin (1850m) → Sommet (2394m) → La Pra → Pont Haut (1347m) → Saint Dalmas le Selvage (1500m).

- Bibliographie : Ski de randonnée – Alpes du sud – Emmanuel Cabau et Hervé Galley – 2003 – Editions Olizane.

- Participant(s) : Agnieska et Elsa

- Récit de la sortie : Le paisible et traditionnel village de Saint-Dalmas-Le-Selvage est devenu, au fil des années, le point de ralliement des skieurs citadins à la recherche de défoulement et d’itinéraires faciles d’accès, assez sécuritaires. Pourtant, cette haute vallée de la Tinée renferme aussi de petits trésors, qui n’intéressent que les amateurs en quête d’espaces sauvages et peu fréquentés, et dont la tranquillité contraste avec l’agitation voisine. Et cet itinéraire fait partit très probablement de ces derniers, dont le sort n’échaperait pas à la règle, si les escarpements inférieurs n’étaient pas aussi abrupts et vite déneigés. Nous avons donc trouvé ici un bien beau tour, agréable, varié, et se déroulant dans un cadre enchanteur d’alpages surmontés de crête rocheuses, attachant et paisible. Il permet de percevoir le contraste entre le versant de montée, très ensoleillé, agrémenté de petits buissons aux allures provençales, et la combe de descente, orientée Nord, plus froide, plantés de grands et beaux mélèzes. Bien au-delà de toute attente, c’est une magnifique incursion en Haute-Tinée, isolée et aimable, au cours de laquelle on « voit du pays », moyennant un dénivelé très raisonnable, et qui permet de rejoindre un beau belvédère, haut perché au-dessus des villages de la vallée, offrant un panorama à 360 . Plaisirs des yeux, de la découverte, du dynamisme vital, de l’immersion dans une nature nourricière, plaisirs des contrastes entre la ville si effervescente et la montagne immuable : ils méritent bien qu’on souffre parfois pour les obtenir… D’autant plus que, la neige tombée hier en quantité satisfaisante est restée intacte et c’est sous un ciel bien méditerranéen lui, que nous avons pu réaliser du très bon ski en bonne poudreuse hivernale.


Commentaires

Statistiques

Visites

605 aujourd'hui
652 hier
224111 depuis le début
51 visiteurs actuellement connectés